Deux heures du matin.
Le téléphone sonne à la réception d'un grand hôtel.
Le veilleur de nuit décroche.

- Allo! Fait une voix pâteuse.
A quelle heure ouvre le bar ?
- A 10h, monsieur.

Une heure plus tard, nouvel appel. le type bredouille:
- Allo ! A quelle heure ouvre le bar ?
- A 10h, monsieur.

Une heure plus tard toujours le même client, de plus en plus éméché, redemande :
- Allo... Allo a quelle heu... à quelle heu heure qu'il ouvre le bar ?
- Je vous l'ai déjà dit, il ouvre à 10h.
Toutefois monsieur, vu l'état dans lequel vous êtes,
ça m'étonnerait qu'on vous laisse entrer.
- Mais je veux pas y entrer... je veux en sortir !