Blagues au Hasard...

  • Asssurances 2

    Je me suis fracturé la jambe en glissant sur une asperge pourrie, au rayon de la poissonnerie. Vous n'allez pas me dire que ce magasin est bien tenu!


     

    Ci-joint, le remboursement du trop perçu lors de l'ajout d'un fils occasionnel.


     

    Non seulement je ne connais pas l'identité du témoin, mais j'ignore même s'il s'agit d'un homme ou d'une femme ; j'ai seulement aperçu un être à cheveux longs, vêtu d'un pantalon, qui tournait le dos et s'est enfui à toutes jambes.

    J'ai dû mal m'expliquer en rédigeant la déclaration d'accident que je vous ai adressée la semaine dernière. Contrairement à ce que vous semblez croire, je ne circulais pas à cheval au centre-ville. J'étais tout simplement en train de garer ma voiture, à cheval sur l'accotement et la chaussée.


    Lire la suite...

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Une chorale répète pour la messe de minuit du 24 décembre.
Le curé décèle quelque chose d'anormal.
Pour en avoir le cœur net, il demande à chacun des membres de chanter seul.
Vient le tour de euh voyons Kenny, Pacha.
Celui-ci y entonne bruyamment :

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Le professeur demande à Toto :
- C'est quoi la légitime défense?
- C'est quand mes notes sont tellement mauvaises que je suis obligé de signer moi même mon carnet de note.

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Un bègue entre chez un marchand d'oiseaux.

Il regarde les perroquets. Il y en a bien une 20ène. Et puis il dit :

- Je vouvou… jeje… je voudrais un pépépé… un perro… un pépé… un roro… un…

- Monsieur, je ne vous comprends pas, dit le vendeur.

- Jeje… je vous didididi… dis que je vouvou… voudrais ach…acheache… acheter un pépépé…

- Alors le vendeur le prend par l'épaule et il le raccompagne à la porte :

- Ecoutez, monsieur, si vous restez ici une minute de plus, vous allez me gâter ma marchandise…

Aller au haut