Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Une étudiante en médecine venait de tout juste de terminer ses études.
Ses amis médecins, voulant lui faire un cadeaux qu'elle ne pourrait jamais oublier, décidèrent de rentrer chez elle et de mettre un doigt humain sur sa table de cuisine.
Lors de son retour à la maison, la jeune femme trouva le doigt mais ne fut nullement effrayée et appela donc ses amis le lendemain, se vantant de ne plus avoir peur de ces tours qu'elle qualifia d'enfantin.
Alors, dès le jours suivant, ses amis décidèrent d'y aller avec un plus gros morceau, ils prirent un bras entier (provenant de la morgue de l'université de médecine) et le déposèrent sous l'oreiller de la jeune femme.
Puis ils attendirent quelques jours. Sans aucune nouvelle de leur copine, inquiets, ils décidèrent donc de se rendre à sa demeure.
Ils la trouvèrent donc dans son lit, morte de peur, les dents plantés dans le bras, ses cheveux et sa peau devenus aussi blanc que les draps

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Une légende urbaine (de l'anglais urban legend) est une rumeur sans fondement,
un canular se répandant de proche en proche par le bouche à oreille ou par mail.
Les légendes urbaines sont fréquemment recyclées, adaptées à de nouveaux contextes voire traduites d'une langue à une autre.
Ces histoires sont souvent racontées comme étant arrivées à « l'ami d'un ami ».
Certaines sont récentes, d'autres sont très vieilles et circulaient déjà par courrier postal.
Toutes ces légendes forment un folklore ;
c'est d'ailleurs ce qui les différencie des autres rumeurs.
Ces fausses nouvelles ont surtout pour effet de faire frissonner les personnes un peu crédules.

Sous-catégories

Aller au haut