Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

C’est sur les bords du lac d’Annecy, sur le Paquier, que sera présentée officiellement dimanche, la T14, première voiture à propulsion horlogère, zéro émission de CO2. Thésame, pole innovation de Haute-Savoie, a pu rencontrer en exclusivité Paul Fisherman, le créateur de ce véhicule urbain hors norme.Il nous dévoile en avant première, quelques informations exclusives.
Thésame : alors, cetteT14, c’est quoi ?
Paul Fisherman : La T14 est une automobile biplace, qui reprend, pour sa propulsion, le principe des anciennes montres mécaniques, d’où le nom de voiture horlogère.
T : mais encore ? P.F. : Nous avons repris le principe des ressorts hélicoïdaux qui accumulent l’énergie puis la restituent au véhicule. Notre innovation tient dans le matériau utilisé : le métal du ressort est remplacé par des nanotubes de carbone, qui apportent une durabilité exceptionnelle et qui améliorent l’autonomie grâce à l’élasticité du composant carbone.
T : cela veut dire quoi ?
P.F. : Totalement remonté, le ressort peut délivrer à la voiture une autonomie réelle de 14 km, d’où le nom de T14. C’est donc un véhicule à usage urbain, mais contrairement à un véhicule électrique, il suffit de remonter le ressort pour repartir instantanément pour 14 nouveaux kilomètres.
T : vous réinventez la manivelle des voitures de nos grands parents ?
P.F. : Pas tout à fait ! Certes nous avons voulu donner une touche vintage au produit en prévoyant l’orifice dans la calandre mais ici la manivelle joue un rôle équivalent à un remontoir pour une montre et pas à un démarreur. De plus, notre système de démultiplication ne nécessite pas d’effort important : pour retrouver les 14 km d’autonomie, 100 tours de manivelle suffisent soit environ 1mn de temps de recharge. Imbattable !
T : Ce véhicule est un prototype, à quand les séries et à quel prix ?
P.F. : Non ! Ce véhicule est déjà une pré-série et la commercialisation par internet est prévue pour l’ouverture du mondial de l’automobile à l’automne. Quand au prix, s’il n’est pas encore totalement fixé, mais il devrait se situer autour de 1500 euros, sachant que l’entretien se limite à un graissage tous les ans. Bref, un véhicule ultra économique et écologique qui peut être comparé, pour le prix, aux vélos électriques mais avec l’avantage d’une carrosserie de voiturette.
T : Alors pourquoi avoir choisi Annecy ce dimanche ?
P.F. : 3 raisons essentielles. La première, l’environnement, car quel plus bel écrin que le lac d’Annecy pour présenter une nouvelle génération de véhicule écologique. La seconde est ma passion pour le dessin animé, et je ne pouvais pas imaginer de présenter un véhicule, clin d’œil à «Cars », ailleurs que dans la ville où se retrouvent tous les ans Disney ou Pixar lors du festival du film d’Animation. La troisième est plus marketing, car nous avons voulu jouer sur le chiffre 14. La T14 fera ses premiers tours de roue Dimanche à 14h14 soit, transformé en nombre, le 1.4.14.14 ! J’ajoute que le public est bienvenu et attendu nombreux car des essais seront possibles.
T : Dernier point, pouvez-vous nous dire à quoi ressemblera le véhicule ?
P.F. : je peux vous donner la couleur : vert fluo mais pour la forme de la carrosserie, il faudra attendre dimanche pour les photos officielles !
T : Merci pour cette exclusivité et rendez-vous sur le Paquier à Annecy Dimanche à 14h14.

Aller au haut